Bibliographie (màj 09/03/2008)

ABRAHAMSON Eric, FREEDMAN David H., François Boisivon (Traducteur), 25/01/2008, Un peu de désordre = beaucoup de profit(s), Ed. Flammarion
Rassurez-vous, le désordre n’est pas une tare ! Il a même de grandes vertus. Source de créativité, il peut être efficace et rentable. A la maison comme dans l’entreprise, les institutions ou les gens modérément désorganisés se révélent souvent plus adaptés, plus résistants, plus efficaces que s’ils étaient soumis à une organisation stricte. Le désordre est rentable. Il suffit d’observer le changement des mentalités dans les entreprises les plus innovantes : un géant comme Microsoft a toujours travaillé dans le désordre ; même Hewlett-Packard et IBM, ce monstre d’organisation, se sont ouverts à la culture anticonformiste du logiciel libre. Combien de progrès scientifiques, de grandes réalisations sont le fruit d’un prodigieux désordre : la découverte de la pénicilline, celle des plastiques conducteurs, l’observation du rayonnement fossile du Big Bang, les improvisations fougueuses d’un Jean-Sébastien Bach, des chefs étoilés qui font de leur cuisine un chorus de jazz, un traitement médical qui transforme des vibrations aléatoires en bain de jouvence…
Désordre rime avec diversité, avec des essais multiples, donc avec la souplesse de toujours choisir, entre toutes les possibilités que l’on pratique en même temps, de privilégier celle qui convient le même à ce moment là.
Un livre surprenant, réjouissant, dont les idées feront le management de demain. Un livre qui ouvrira les yeux aux inconditionnels de l’ordre et déculpabilisera les désordonnés.

COSSET F., POULAIN F., 2002, (contr.) Ma cabane en Normandie, Chalets, petites maisons et mobile homes du bord de mer, Coll. Les carnets d’ici, Centre Régional de Culture Ethnologique et Technique de Basse Normandie

POULAIN F., 2005, Vivons heureux, vivons cachés, Ed. Cheminements

YTHIER A., 1985, Maitrise du camping sur parcelles privées, Rapport ANEL POULAIN, F., 2004, “Le populisme esthétique des mobile homes français - Un habitat populaire résistant à la culture savante”, Les Cahiers de la Recherche Architecturale et Urbaine, n°15/16 “Savant, populaire”, juillet, pp.69-84

POULAIN, F., BENZAGLOU, M., 2004, “La tolérance de l’habitat illégal sur le littoral”, Etudes Foncières, n°108, mars-avril, pp.13-16.

POULAIN F., 2005, Hébergement de plein air, “Tous campeurs ? Le rôle social du camping pour les habitants non-vacanciers”, Les Cahiers Espaces, pp. 100-106

POULAIN F., 2005, “Habitat de plein air, habitat mutable. De l’appropriation des habitats de plein air hors des campings”, in Hébergement de plein air, Cahier de l’espace, n°84, pp. 94-106

FOULTIER C., VANONI D., LAINE F., FORS – Recherche sociale, 2002, L’habitat précaire en Seine Maritime. Monographies du littoral, de Dieppe au Treport, des Cantons de Caudebec en Caux et de Duclair, du Havre et des communes limitrophes, DDE Seine Maritime

LIEUX DITS, 2001, Le terrain de camping comme adresse : une domiciliation de derniers recours ? Etude action exploratoire sur l’est de l’Etang de Berre, Fondation Abbé Pierre Colloque Mobilité, Précarité, Hospitalité. Héritages et perspectives du logement précaire en Europe, Université de Paris X- Nanterre, 5-6 octobre