Dans les Bouches-du-Rhône

On fait pression sur des voyageurs pour quitter l’immeuble qu’ils ont investi. Ceci sans qu’il ne semble y avoir de réalisation à court terme prévue derrière.

Seul le soutien des gens du quartier, en bonne intelligence avec les voyageurs qui organisent des activités sociales, artistiques et culturelles fait rempart.